Pat Thomas

Né le 27 juillet 1960; Piano, électronique.

Pat Thomas commence à jouer à l’âge de 8 ans, étudie la musique classique et joue du reggae. Il commence à jouer du jazz à seize ans après avoir vu Oscar Peterson à la télévision puis écouté des bribes de jazz à la radio avant, en 1979, de jouer ses premiers concerts improvisés. À partir de 1986, il joue avec Ghosts (Pete McPhail et Matt Lewis).

En 1988, il reçoit une bourse de jazz du Conseil des arts pour écrire trois nouvelles compositions électroacoustiques pour son ensemble de dix musiciens, Monads: Roger Turner et Matt Lewis, percussions; Pete McPhail, synthétiseur à vent WX7; Neil Palmer, platines; Phil Minton, voix; Phil Durrant, violon; Marcio Mattos, basse; Jon Corbett, trompette; Geoff Searle, boîtes à rythmes. L’intention était de présenter différents aspects de l’électronique en utilisant l’improvisation. 

Pat Thomas est invité par Derek Bailey à jouer dans Company Week en 1990 et 1991 et il a également participé au Ist International Symposium for Free Improvisation à Brême avec le guitariste. Il a été membre du Tony Oxley Quartet (documenté sur Incus CD 15) et a joué dans Angular Apron d’Oxley avec Larry Stabbins, Manfred Schoof et Sirone au 8th Ruhr Jazz Meeting et dans le Celebration Orchestra du percussionniste. Il joue avec Lol Coxhill dans une gamme de combinaisons allant du duo à être membre de “Before my time”, il est membre de Continental Drift de Mike Cooper, et il a un duo bien établi avec le percussionniste Mark Sanders et un trio avec Steve Beresford et Francine Luce. En 1992, Pat Thomas a formé le quatuor Scatter avec Phil Minton, Roger Turner et Dave Tucker; financés par l’Arts Council, ils ont effectué une tournée au Royaume-Uni en 1993 et ​​à nouveau au début de 1997.

Albums et Partitions

Agenda - Pat Thomas