Scores

u scores

COMPOSITION, IMPROVISATION, INDETERMINACY

A score is always the place of a « pragmatic utopia »: it cannot express the complexity of sound perfectly and it is above all a place of transmission from a composer to a performer… and therefore a place of compromise. It reflects the choices of composers, which are more or less drawn towards indeterminacy.

Nowadays the fertile dialogue between composers and improvisers has markedly changed our approach to writing and led to a certain number of new scores.

The pieces we present are from composers whose musical practice, in relation to children, non-professionals, readers and non-readers or improvisers led to question the use of scores. Through the publication of these pieces we would like to show the singular faces of today’s creation. Each single score is probably an attempt to answer the following question: in the fixity of writing, what remains of the living in sound, the precision of our dreams?

La partition est, depuis toujours, le lieu d’une « utopie pragmatique » : inapte à signifier parfaitement la complexité du sonore, elle est avant tout le lieu de la transmission du compositeur à l’interprète… et donc du compromis. En elle se reflètent les choix des compositeurs, portés vers plus ou moins d’indétermination.

Aujourd’hui le dialogue fertile noué entre les compositeurs et les improvisateurs ont sensiblement modifié l’approche de l’écriture, et ont conduit à l’émergence de partitions nouvelles.

Les œuvres que nous présentons sont celles de compositeurs dont les pratiques musicales, en lien avec des enfants, des amateurs, lecteurs et non-lecteurs, des improvisateurs,… ont amené à questionner l’usage de la partition. Nous souhaiterions, à travers la publication de ces pièces, montrer des visages, tous singuliers, de la création aujourd’hui.

Chaque partition étant peut-être une tentative de répondre à la question, à tous inlassablement posée : que reste-t-il, dans la fixité de l’écriture, du vivant de nos sons, de la précision de nos rêves ?